Mode d’emploi entre le départ du pape et le début du conclave
5 mars, 2013   //   Par :   //   eglise, droit canonique, interview   //   Les commentaires sont fermés.   //   1743 Vues

logo-radionotredameVous pouvez écouter (ou ré-écouter) ci-dessous l’enregistrement de l’émission Ecclesia Magazine avec Elodie Chapelle sur Radio Notre-Dame, diffusée le jeudi 28 février, jour du départ du Saint-Père.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Se trouvant à Rome, Jean-Marie Guénois a évoqué, par téléphone, un certain climat de gravité et d’inquiétude: « les cardinaux ne le montrant pas trop mais c’est difficile, malgré la sérénité ».

Le siège de Saint Pierre vacant, la Congrégation générale gouverne l’Eglise : il s’agit de tous les cardinaux réunis présents à Rome… Rien ne doit être innové, ils gèrent les affaires courantes.

Il est encore possible d’anticiper la date du conclave si l’on est certain que tous les cardinaux électeurs pourront être présents. Mais l’anticipation ne devrait pas se situer en dessous de 10 jours : les différents dicastères doivent rédiger des rapports sur tous les dossiers en cours… Ces rapports vont permettre aux cardinaux électeurs de se faire un avis sur le profil idéal du futur pape… Un temps de préparation et de réflexion est donc nécessaire.

Il y aura 115 cardinaux électeurs au total: ils sont 117 à la base, mais un cardinal a d’ores et déjà renoncé à son droit de vote pour raisons de santé, un autre a démissionné.

Emission diffusée (en direct) le jeudi 28 février 2013.

Les commentaires sont fermés.