Annuntio vobis gaudium magnum: les Français sont prêts …
16 mars, 2013   //   Par :   //   a chaud, billets   //   3 commentaires   //   4958 Vues

pape-francoisToujours et encore, des sondages ! Bien évidemment, ils n’ont pas perdu le fil de l’actualité et les Français ont été sondés : que pensez-vous du pape François ? C’est sûr que nous avions toutes les cartes en main pour répondre … il est vrai que les français sont les meilleurs connaisseurs de l’Église Catholique pour pouvoir donner leur avis … il est vrai que le sujet les passionne tellement, que la question en devenait cruciale ! Il est vrai … qu’on nous prend souvent pour des naïfs (pour ne pas dire autre chose), avec tous ces sondages qui depuis quelques années disent toujours la vérité …

Qu’est-ce qu’il a dit, ce sondage si réaliste ? Près de 82% des Français considèrent que le conclave a fait un bon choix en élisant Mgr Jorge Mario Bergoglio comme pape ! Cela passe encore : pourquoi pas ! Mais la suite est plus intéressante : une grande majorité – pensez donc : 79% de Français y compris les catholiques pratiquants (80%) – souhaite que le nouveau pape soit l’initiateur de grandes réformes pour l’Église catholique, contre seulement 15% préférant qu’il soit le garant des grands principes de l’Église.

Alors là, je dis « chapeau » : « annuntio vobis gaudium magnum ! » Je vous annonce une grande joie : les Français veulent se convertir au Christ !

Pourquoi suis-je si enthousiaste me direz-vous ? Eh bien tout simplement parce que la grande réforme souhaitée par le peuple français a déjà été annoncée par le bon pape François et qu’ils sont d’accord ! Lors de la messe célébrée avec les cardinaux, jeudi après-midi, dans la chapelle Sixtine, il a donné son programme. Il a annoncé sa grande réforme, en citant le français (en plus …) Léon BLOY à propos de celui qui ne confesse pas Jésus Christ (comme la grosse majorité des Français, là aussi selon les sondages … loin de moi l’idée de juger la foi de mes frères …) : « Celui qui ne prie pas Dieu, prie pour le Diable, car qui ne confesse pas le Christ confesse la mondanité du Diable… Marcher, construire et confesser aujourd’hui n’est pas si facile, parce qu’il y a des secousses, des mouvements de terrain et des tractions arrière ».

Mes frères, prenons donc nos bâtons de pèlerins, nos sandales et nos bibles : les temps sont mûrs et le bon peuple, sondage à l’appui, veut se convertir au Christ !

Il a ajouté :

« Pierre qui a confessé en Jésus le Christ, réplique : Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. Je te suivrai, mais pas sans parler de croix. Que cela voudrait-il dire sans la croix ? Quand nous marchons sans la croix, quand on construit sans la croix et quand nous confessons le Christ sans croix, nous ne sommes pas les disciples du Seigneur, mais des serviteurs de ce monde. Nous sommes des évêques et des prêtres, des cardinaux et des papes, mais des mondains ! Je voudrais qu’après ces jours de grâce nous ayons tous le courage, simplement le courage, de marcher en présence du Seigneur, avec la croix du Seigneur, d’édifier l’Église sur le sang du Seigneur, qui est a été versé sur la croix, et de confesser la gloire du Christ crucifié. Ainsi seulement l’Eglise ira de l’avant. J’espère pour chacun d’entre nous que l’action de l’Esprit, la prière de Marie, notre Mère, nous accorde cette grâce de marche, de construire et de confesser Jésus, le Christ crucifié ».

Les Français sont donc prêts à cette grande réforme : confesser le Christ et non confesser le diable ! Se tourner vers Dieu et non plus vers la mondanité. Ne plus considérer l’Église comme une ONG pieuse (quand ça les arrange, évidemment), mais comme celle qui confessera haut et fort Jésus-Christ ! Eh bien, moi je vous dis, même en carême : alléluia !

Alors je voudrai rassurer les sondeurs et le bon peuple (ou tout au moins les 82%) : nous allons bien marcher à la suite de notre pape … nous allons bien marcher à la suite de la Croix du seul Sauveur de l’humanité qu’est le Christ … nous allons bien marcher sur le chemin de la vérité … et vous n’êtes pas au bout de vos surprises : le pape François vous en réserve des bonnes, et nous avec ! Vous êtes prêts à cette grande réforme qui est, en fait, notre propre conversion intérieure et la vôtre ! Vous l’attendez. Nous allons donc essayer de ne pas vous décevoir et de vous annoncer le Christ avec encore plus d’énergie ! Merci de vos encouragements. Cela nous va droit au cœur …

P. Cédric Burgun

3 commentaires pour “Annuntio vobis gaudium magnum: les Français sont prêts …”
  • Marie Rocher
    16 mars 2013 -

    Merci de nous rapporter les paroles exactes du pape François, qui sont souvent mal traduites à la tv, et de nous encourager! Le moment est favorable : faites entendre votre voix, et visez juste! les médias et la société sont si loin de comprendre le message. Il faut redéfinir les termes sans cesse: évangélisation (= de soi) et non agression comme j’ai entendu interpréter dans Cdans l’air par une musulmane pourtant ouverte… debout l’église! ne lachons rien, travaillons à transmettre le retour à l’intériorité partout et toujours, et à bien traduire le message du Saint Père!
    Merci père Cédric!

  • RICHON Catherine
    17 mars 2013 -

    Merci Père Cédric, debout l’Eglise.