461435
Madame Le Ministre Cécile DUFLOT a-t-elle regardé la série « Ainsi soient-ils » d’Arte ?
3 décembre, 2012   //   Par :   //   a chaud, societe / culture   //   8 commentaires   //   281 Vues

Cela ressemble à une mauvaise série et certains cathos auront trouvé que le téléfilm d’Arte ne reflétait pas la réalité des choses. Eh bien si ! Et Mme Duflot y a trouvé son inspiration. En effet, dans le dernier épisode, on voit le président de la conférence des évêques de France contraint d’héberger un groupe de sans-logis dans le séminaire, source de tous ses ennuis depuis le début du film …

Ce n’est plus une fiction et avec notre ministre du Logement, la fiction devient réalité. Le gouvernement demande bel et bien au Président de la Conférence des Évêques de France d’ouvrir soi-disant ses portes à la générosité et à la solidarité.

Cela fait réagir et à juste titre : Cécile Duflot croit-elle qu’on l’a attendue pour exercer la solidarité et la générosité ? Sait-elle que bon nombre de paroisses ouvrent déjà leur porte régulièrement et que sans elles, l’État aurait  bien du mal à contenir toutes les demandes des solidarités ?

D’autre part, je tiens à rappeler au Ministre que la question n’est pas si simple : c’est aussi une question juridique ! L’Église a deux types de biens immobiliers qu’elle gère, dans la plus grande transparence :

  • des biens immobiliers qui lui appartiennent en propre. Elle en est propriétaire au même titre que les autres propriétaires de France, personnes physiques (vous et moi) et personnes dites « morales » : entreprises, sociétés, associations, etc. Effectivement, après 1905, l’Église – les diocèses voire même certaines paroisses – a reçu des dons et des legs immobiliers. Mme Cécile Duflot en viendrait-elle à la confiscation des biens ? Ce serait une belle nouveauté et un beau cirque ! bonne chance Madame le Ministre !
  • des biens immobiliers, confisqués par l’Etat au début du XIXè s., et mis à disposition par l’Etat suite à la loi de 1905. Dans ce cas, le problème est plus large qu’une question de logement : c’est le début d’une remise en cause de la loi de 1905. Que veut vraiment le gouvernement ?

À quoi servent ces biens ? À quatre types d’activité :

  • l’hébergement des prêtres et de laïcs au service de l’Église dans les presbytères ;
  • les activités cultuelles, la plupart du temps dans les églises, oratoires, ou chapelles. Veut-elle transformer les églises en centre d’hébergement d’hiver ?
  • des salles paroissiales qui servent non seulement au culte, aux réunions de fidèles, mais aussi et parfois surtout à la solidarité ! Nous n’avons pas attendu le gouvernement pour être une « œuvre sociale » importante. L’histoire en témoigne et je rappelle simplement que Mme Duflot, qui a appartenu à la JOC (Jeunesse Ouvrière Chrétienne) dans son enfance, le sait très bien !
  • certains biens immobiliers qui appartiennent en propre à l’Église sont « loués » pour être une source de revenus.

Mais ce dernier point doit être, me semble-t-il, précisé. D’aucuns iront jusqu’à dire que l’Église s’enrichit sur son immobilier. Mais sur l’ensemble des ressources de l’Église de France, seulement 3% proviennent de locations immobilières. Cela montre bien que la plupart des biens immobiliers de l’Église sont utilisés pour la « pastorale » et ses activités cultuelles et caritatives, et non pour l’enrichissement ecclésial !

Selon moi, la proposition de Mme Duflot est tout simplement irréalisable et je lui conseillerai bien de s’entourer non seulement de conseillers juridiques, mais aussi en communication. C’est sa crédibilité qui est en jeu …

Dans le contexte que nous connaissons aujourd’hui (le « mariage pour tous » et la crispation des relations Église – Etat), je pose juste une dernière question : cette tentative de décrédibilisation médiatique de l’Église n’a-t-elle pas, au fond, un autre but plus caché et pernicieux ? Après la lamentable audition des responsables religieux à l’Assemblée Nationale le semaine dernière, veut-on signifier et faire croire aux Français que l’Église ne joue pas le jeu de la solidarité, elle qui prêche l’amour et la charité ?

Que Mme Duflot et tous les responsables politiques prennent leurs informations : nous sommes bien au rendez-vous de la solidarité, et depuis longtemps ! Et aucune tentative de déstabilisation de l’Église Catholique ne fonctionnera : l’évangile du 1er dimanche de l’Avent nous rappelait encore hier : les chrétiens sont des gens debout, éloignés de toute peur et tirant leur courage et leur audace du Seigneur Jésus lui-même. Un chrétien ne baisse jamais les bras : qu’on se le dise …

P. Cédric Burgun +

8 commentaires pour “Madame Le Ministre Cécile DUFLOT a-t-elle regardé la série « Ainsi soient-ils » d’Arte ?”
  • HOUSSAY
    3 décembre 2012 -

    Cédric, tu as entièrement raison: c’est une polémique inutile et stérile.

  • Philippe Ariño
    3 décembre 2012 -

    Tellement limpide, ton article! Merci Cédric ! ^^

    Philippe Ariño

  • Irène
    3 décembre 2012 -

    Tiens, la moutarde monte au nez du clergé, enfin ! On commençait à être perplexes face à tant de flegme souriant et pardonneur. On vous sent proche de l’apoplexie, Père, et c’est une bonne nouvelle : en fin de compte, vous êtes humains. Tendre la joue gauche, si c’est pour recevoir une autre gifle, merci bien !

  • Hugues Foucault
    3 décembre 2012 -

    Bravo M. l’Abbé !

  • AcVenot
    3 décembre 2012 -

    Merci Pere
    Y a marre de se faire maltraitrer ainsi
    Oui tenons nous droit et vite sinon on va se faire ecraser
    Udp

  • amsler
    4 décembre 2012 -

    Super article qui devrait paraitre à plus grande échelle pour éclairer tout le monde!

  • Alain V
    4 décembre 2012 -

    Superbe article, merci !